Prosveta

Pensée du lundi 22 mars 2010

Amitié - ses manifestations doivent être conscientes

Se donner une poignée de mains, s’embrasser ou quelque autre manifestation d’amitié quand on se rencontre, nécessite qu’on y prête une attention spéciale. Sinon, c’est inutile, et pas seulement inutile, mais nuisible. Car cette forme d’inconscience dans les relations humaines a sur le psychisme des uns et des autres des effets négatifs. Manifester à quelqu’un des signes extérieurs d’affection sans y mettre sa pensée, son âme, cela enlève quelque chose à celui qui les donne comme à celui qui les reçoit. Ce quelque chose est bien sûr impondérable, mais l’essentiel pour notre joie, pour notre épanouissement est toujours impondérable. C’est pourquoi un regard, une seconde de silence, un sourire où l’âme s’exprime, peut apporter bien davantage que toute manifestation plus concrète ou même que des cadeaux.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur