Prosveta

Pensée du lundi 17 janvier 2011

Injures ou louanges - ne pas y répondre. Anecdote

Un Maître reçut un jour la visite d’un jeune homme qui voulait devenir son disciple. L’enseignement commença donc, et voici quelle fut la première leçon. Le Maître dit au disciple : « Va te promener dans le cimetière et insulte les morts ; écoute bien ce qu’ils te répondront et tu reviendras ensuite me faire un rapport. » Le jeune homme, obéissant, va au cimetière et commence à marcher parmi les tombes en proférant des horreurs : jamais les morts d’un cimetière n’avaient rien entendu de pareil ! Bientôt, à court d’inspiration, il s’arrête pour écouter la réponse : rien. De retour auprès du Maître, il dut avouer que ses injures n’avaient eu aucun effet, les morts n’avaient pas réagi. « Ah, dit le Maître, peut-être qu’ils ont pensé que tes injures ne méritaient pas de réponse. Tu vas retourner au cimetière, mais cette fois, tu devras faire leur éloge. Là, certainement, ils te répondront. » Le jeune homme retourne au cimetière, change de ton et tient aux morts les discours les plus flatteurs. Mais à nouveau, rien, le silence… Vraiment très déçu, et se sentant coupable de ne pas avoir été assez éloquent, le jeune homme revient chez son Maître : « Là encore ils n’ont pas réagi », dit-il. Le Maître le regarda en souriant et répondit : « Eh bien, apprends que tu dois être comme eux : qu’on te blâme ou qu’on te loue, cela ne doit pas te toucher, ne réponds pas. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur