Prosveta

Pensée du mercredi 23 juin 2010

Intérêts personnels - que le disciple d’une École initiatique ne doit pas défendre à tout prix

On attend des disciples d’une École initiatique qu’ils soient capables de régler harmonieusement les problèmes qu’ils ont avec leurs proches, sinon ils vont se créer de nouveaux karmas. Pourquoi faut-il que les membres d’une même famille se traînent devant les tribunaux pour des questions d’argent ? Ils ne peuvent pas être un peu au-dessus de ça ? Pourquoi doivent-ils s’accrocher tellement à leurs intérêts, à leurs possessions ? Qu’ils fassent un geste, mon Dieu, et ils seront libres ! Tout d’abord, bien sûr, ils ne seront pas tellement disposés à faire ce geste, ils souffriront, ils sentiront quelque chose qui grince en eux. Mais s’ils y arrivent, ils découvriront de nouvelles régions, de nouvelles lumières, et il n’y aura pas plus fiers et plus heureux qu’eux, parce qu’ils auront réalisé quelque chose de très difficile : vaincre la nature inférieure, avide, possessive. C’est la nature inférieure en l’homme qui lui conseille sans arrêt de défendre ses intérêts bec et ongles jusqu’à avoir recours à la justice des tribunaux. Et ensuite il se croit capable de suivre un enseignement spirituel ! Eh bien, non, il ne l’est pas.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur