Prosveta

Pensée du mercredi 18 avril 2012

Intellect - pourquoi le monde spirituel échappe à ses investigations

Quel que soit son objet d’étude, l’intellect, pour faire ses observations, doit l’immobiliser, et quelquefois même le tuer afin de le disséquer. Si la science renonce souvent à l’étude de ce qui est vivant pour ne se concentrer que sur ce qui est figé, mort, c’est parce que le vivant bouge, varie sans cesse et l’intellect ne peut pas le saisir. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le monde spirituel et le monde divin, qui sont en perpétuel mouvement et animés des vibrations de la plus grande intensité, échappent à l’investigation des savants. Pour être précis, « scientifiques », les chercheurs se sont arrêtés à l’observation de la matière physique, sans se rendre compte qu’ils allaient ainsi se limiter et limiter tous ceux qui subiraient leur influence et suivraient leur exemple. Eh bien, cet exemple est catastrophique, parce qu’il pousse les humains à ne s’arrêter que sur l’aspect le plus matériel, le plus superficiel des choses, au lieu de s’intéresser à tout ce qui est subtil, vivant, vibrant : le monde de l’esprit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur