Prosveta

Pensée du dimanche 22 mai 2016

l’Âme humaine : une infime partie de l’Âme universelle - L’âme de l’homme est une infime parcelle de l’Âme universelle

L’âme de l’homme est une infime parcelle de l’Âme universelle, et elle se sent si limitée, si à l’étroit dans son corps physique que son plus grand désir est de s’étendre à l’infini pour se fondre en elle. C’est une erreur de croire, comme on le fait généralement, que l’âme tient tout entière dans l’homme. En réalité, seule une petite partie de son âme se trouve en lui ; la presque totalité mène une vie indépendante dans l’océan cosmique. Il est important d’avoir des notions justes sur la nature de ce principe spirituel qu’on appelle l’âme et sur ses activités. Non seulement elle ne reste pas enfermée dans le corps physique, mais elle le déborde largement, et tout en continuant à l’animer, elle voyage pour visiter les régions de l’espace les plus lointaines et les entités qui les peuplent. Dites-vous donc que votre âme dépasse de beaucoup ce que vous pouvez imaginer d’elle. Parce qu’elle est une partie de l’Âme universelle, elle cherche à se déployer dans l’espace, elle tend vers l’immensité, vers l’infini.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur