Prosveta

Pensée du dimanche 10 juillet 2016

l’Énergie sexuelle - la canaliser pour l’orienter ensuite vers le cerveau

Un barrage n’empêche pas l’eau de couler. Celui qui construit un barrage sur un fleuve sait qu’il doit prévoir d’autres voies d’écoulement, sinon le moment arrivera où l’eau débordera et emportera tout. Un phénomène identique se produit avec l’être humain. S’il veut refouler ses instincts et particulièrement l’instinct sexuel, des tensions s’accumulent dans son subconscient jusqu’au jour où le barrage saute ; il est submergé, il ne maîtrise plus rien, et il peut se laisser aller à commettre des actes irréparables. Il ne faut pas gaspiller ses énergies, et il ne faut pas les bloquer non plus. La solution, c’est de leur ouvrir des voies pour qu’elles puissent irriguer toutes nos terres : comme les Égyptiens dans le passé qui avaient creusé des canaux afin que les eaux du Nil fertilisent leur pays. La vérité, c’est que dans l’être humain, l’Intelligence cosmique s’est elle-même chargée d’installer des canalisations grâce auxquelles ses énergies sexuelles peuvent être dirigées vers le cerveau. Ce n’est pas parce que les anatomistes ne les ont pas encore découvertes et décrites qu’elles n’existent pas. C’est donc à vous de les découvrir et de travailler pour devenir, grâce à ces énergies, toujours plus lucide, plus intelligent, plus fort, plus créatif.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur