Prosveta

Méditation du mois

L’Akasha Chronica : les archives cosmiques

Galaxie

"Galaxie",
Tapisserie © Jean Picart Le Doux (1902-1982)
(cliquer pour zoomer)
« Les archives cosmiques conservent très longtemps la forme corporelle que les êtres avaient ici sur la terre, et même souvent leurs vêtements…
Supposons que l’on veuille dans une séance spirite évoquer un personnage qui a vécu il y a plusieurs milliers d’années : il viendra, il vous parlera exactement sous la forme qu’il avait dans le passé. En réalité, ce n’est pas lui-même qui est là, c’est sa forme qui est restée depuis des millénaires dans les archives de la nature, sa forme animée qui vous parle, que vous pouvez toucher, etc.
Les formes ne disparaissent pas.

L’être humain évolue, avance, il quitte une forme pour en prendre une autre, mais chacune de ses formes est gardée précieusement dans les archives du monde, l’Akasha Chronica. La forme d’un être ne dure pas au-delà d’une incarnation ; quand il revient dans la réincarnation suivante, il en prend une autre, et cette forme-là aussi sera conservée. Toutes les formes sont gardées des millions d’années, peut-être jusqu’à la disparition de l’univers, et il y en aura toujours de nouvelles. »

Archives des thèmes de Méditation

Méditations 2020

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2020

En savoir plus

Méditations 2019

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2019

En savoir plus

Méditations 2018

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2018

En savoir plus

Méditations 2017

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2017

En savoir plus