Prosveta

Pensée du dimanche 29 août 2021

l’Amour - le protéger en le vivant dans les régions subtiles

Le début d’un amour est toujours quelque chose de très poétique : on se rencontre, on échange quelques mots, et on vit au paradis, dans l’inspiration, la création. Mais dès qu’on commence à vivre l’amour dans le plan physique, on perd ces sensations d’émerveillement. Combien l’ont remarqué ! Ils l’ont remarqué, oui, mais ils recommencent : au lieu de protéger leur amour en le vivant le plus longtemps possible dans les régions subtiles, ils se dépêchent de le vivre dans les régions les plus grossières. Par curiosité, par gourmandise, ils veulent aller jusqu’en bas explorer le terrain… et même les souterrains ! et ensuite ce n’est plus la même chose, ils ne s’aiment plus autant, ils n’ont plus la même admiration l’un pour l’autre, ils se sont trop vus dans des situations qui ne sont pas tellement esthétiques. Pourquoi n’essaient-ils pas de vivre le plus longtemps possible dans le monde de la beauté, de la poésie, de la lumière ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur