Prosveta

Pensée du samedi 5 mai 2018

l’Aura - les fils dont nous devons la tisser

Dans les Livres sacrés, on rencontre souvent la mention du rôle joué par un vêtement précieux : une robe, une tunique, un voile. Ce vêtement est symbolique. Il représente l’aura, c’est-à-dire l’émanation spirituelle d’un être. Dans l’Ancien Testament, par exemple, il est dit que Joseph était jalousé par ses frères parce que leur père Jacob lui avait offert une belle tunique, en précisant que cette tunique était de plusieurs couleurs. Une telle précision permet un rapprochement entre ce vêtement et l’aura, dont les couleurs pures et chatoyantes correspondent aux différentes qualités et vertus. Ce vêtement de lumière, ce vêtement de couleur nous est donné par le monde divin, mais il nous est donné en récompense d’un travail. Tous les fils, toutes les couleurs sont à notre disposition, mais c’est à nous d’aller les chercher et de faire le tissage. Avec le violet (l’amour spirituel), l’indigo (la force), le bleu (la foi), le vert (l’espérance), le jaune (la sagesse), l’orange (la sainteté) et le rouge (la vie), nous pouvons tisser patiemment ce vêtement merveilleux, il nous protégera pendant toute la traversée de cette forêt obscure qu’est l’existence.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur