Prosveta

Pensée du lundi 24 mars 2014

l’Avenir de l’humanité dépend de la façon dont on prépare la venue au monde des enfants - Comme ils pressentent les dangers qui menacent l’avenir de l’humanité

Comme ils pressentent les dangers qui menacent l’avenir de l’humanité, beaucoup de gens se disent préoccupés pour les générations futures. Eh bien, qu’ils se préoccupent d’abord de la manière dont ils font venir les enfants au monde : c’est beaucoup plus important que de réfléchir aux conditions matérielles dans lesquelles ils vivront. Heureusement, de plus en plus de médecins, d’infirmières, de psychologues comprennent l’importance de cette période durant laquelle la mère porte son enfant. En effet, déjà dans le sein de sa mère, l’enfant est un être doué d’une certaine forme de conscience ; la mère peut donc entrer en relation avec lui et exercer une influence sur lui. Quand les femmes mesureront l’étendue de leur pouvoir, elles comprendront qu’elles sont plus fortes que tous les moyens matériels qu’on peut mettre en œuvre pour faire face aux menaces qui pèsent sur l’avenir de l’humanité. Cet avenir est entre leurs mains. Si pendant les neuf mois où une mère porte son enfant, elle s’efforce de concentrer sur lui ses meilleures pensées, ses meilleurs sentiments et ses meilleurs désirs, elle formera un être qui, plus tard, saura apporter la paix, l’harmonie et la lumière dans le monde. Et le père de cet enfant doit la soutenir dans ses efforts.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur