Prosveta

Pensée du dimanche 12 juin 2016

l’Eau de la vie : l’amour - Combien de terres sont devenues des déserts à cause du manque d’eau 

Combien de terres sont devenues des déserts à cause du manque d’eau ! Mais aussi combien de déserts où l’on a pu amener l’eau ont été transformés en terres fertiles ! L’eau, c’est la vie qui circule. Celui qui veut devenir une terre fertile doit laisser toujours couler l’eau de la vie en lui, sans s’occuper de savoir quels arbres vont pousser, fleurir et donner des fruits, ni quels oiseaux viendront chanter dans ces arbres. Quelqu’un dira : « Mais moi je veux savoir à l’avance quelle sera la place de cet arbre-là, ou de cet oiseau, et sur quelle branche il ira chanter. » S’il attend de connaître tous ces détails avant de se décider à laisser couler l’eau, des siècles passeront et aucune herbe ne poussera, aucun oiseau ne chantera. Laissez donc couler l’eau, vous verrez alors comment tout trouvera sa place, comment tout chantera, tout fleurira. Laisser couler l’eau, cela signifie ne jamais cesser d’aimer. Quoi qu’il vous arrive, ne fermez jamais votre cœur, car c’est alors le désert que vous laissez s’installer en vous. Les autres n’ont peut-être pas besoin de votre amour, mais vous, vous avez besoin d’aimer.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur