Prosveta

Pensée du lundi 17 février 2014

l’Idéal auquel on doit toujours rester fidèle - Que ce soit la justice

Que ce soit la justice, la bonté, l’amour, la beauté, chacun a un idéal. La question ensuite est de savoir comment le nourrir et lui rester fidèle. S’il le trahit, il perd la confiance des esprits du monde invisible. Car, sachez-le, un noble idéal auquel vous aspirez attire toujours l’attention des esprits lumineux : ils viennent vous accompagner, vous soutenir. Mais s’ils voient que vous faiblissez, que vous allez vous égarer sur d’autres voies parce qu’elles vous paraissent plus faciles, plus agréables, ils estiment qu’ils n’ont plus rien à faire auprès de vous et ils s’éloignent. Vous direz : « Mais est-ce si grave ? » Oui, car une fois réduit à vos seules ressources, vous ne réaliserez pas grand-chose. Il est naturel d’être curieux, d’avoir de nombreux centres d’intérêt. Ce qu’il ne faut pas, c’est changer d’orientation intérieure, abandonner le chemin de la lumière sur lequel on a commencé à s’engager. L’existence est vaste et riche de toutes sortes de possibilités et il n’est pas interdit d’explorer cette richesse et cette diversité, au contraire, car elle est l’œuvre du Créateur. Partez si vous voulez à la découverte du monde, mais en restant fidèle à votre idéal.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur