Prosveta

Pensée du dimanche 18 juillet 2021

l’Unité - vivre intérieurement une vie universelle

Quand je dis que nous devons nous unir et former un seul être collectif, il faut me comprendre. Physiquement nous resterons toujours des individus séparés, avec un corps, un nom, une identité ; c’est intérieurement que nous devons apprendre à vivre la vie collective, la vie cosmique, la vie universelle. Il arrive que deux personnes s’aiment tellement qu’elles sentent qu’elles ne font qu’un… Mais elles ont quand même deux corps différents, pas moyen de les fusionner. Même quand elles s’embrassent, quel que soit leur amour, elles sont quand même deux ; et si elles prennent l’autobus ou vont au théâtre, il leur faut toujours deux billets, deux places. C’est seulement dans leur pensée qu’elles peuvent ne faire qu’un et que tous les humains aussi peuvent ne faire qu’un. D’ailleurs, cette sensation d’unité est indépendante de la distance physique. On peut être séparé par des milliers de kilomètres et se sentir uni, lié. Donc, travaillons à introduire cette idée d’unité dans nos pensées, nos sentiments, nos actes, et tout en restant des individus séparés, nous formerons une seule famille, la Fraternité Blanche Universelle sur toute la terre.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur