Prosveta

Pensée du lundi 4 janvier 2016

la Joie que nous procurent les êtres et les choses est plus importante que leur possession - La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible

La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible. C’est une joie sans cause, que nous donne la seule sensation d’exister comme âme et comme esprit. Alors, au lieu d’attendre de posséder quelque chose ou quelqu’un pour vous réjouir, faites le contraire : réjouissez-vous de la simple existence des êtres et des choses car, dans cette joie qu’ils vous donnent, vous avez la sensation qu’ils vous appartiennent. Seul ce qui vous donne de la joie vous appartient, alors que ce qui vous appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie. Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez vraiment, et beaucoup mieux que si vous en étiez le propriétaire. Quelle joie nous pouvons ressentir devant la beauté de la nature, le lever du soleil, le ciel étoilé ! Et pourtant ils ne sont pas matériellement à nous. Le plus important n’est donc pas la possession, mais la faculté de se réjouir.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur