Prosveta

Pensée du jeudi 10 octobre 2019

la Lampe à pétrole, image de tout ce qui en nous obstrue notre regard - À l’époque où on s’éclairait à la lampe à pétrole

À l’époque où on s’éclairait à la lampe à pétrole, il fallait souvent nettoyer le tube de verre pour faire disparaître la couche de fumée qui s’y était déposée. Sinon, même si la mèche était allumée, l’éclairage n’était pas suffisant. Depuis, heureusement, il y a l’électricité. Pourquoi je vous parle de la lampe à pétrole ? Parce que l’être humain est aussi une sorte de lampe. S’il alimente sa flamme avec du pétrole, c’est-à-dire s’il se laisse aller à des sentiments grossiers, vulgaires, ils se déposent comme de la fumée, de la suie dans son corps astral, et la lumière en lui, les rayons de son Moi supérieur ne peuvent pas traverser cette couche opaque. Cet être reste donc dans l’obscurité, aveugle au monde divin. Jusqu’au jour où il apprendra à brûler de meilleurs combustibles, des sentiments qui ne dégagent aucune impureté. Si les Initiés, les sages voient des choses que les autres ne peuvent pas voir, c’est qu’ils ont longtemps travaillé à rendre leur matière psychique transparente : leur Moi supérieur, dont les rayons se projettent au loin, rend visible pour eux tout un monde subtil.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur