Prosveta

Pensée du lundi 29 février 2016

la Libération - ses signes avant-coureurs

Il peut arriver que nous nous sentions projetés dans le Ciel au moment où nous nous y attendons le moins. Évidemment, nous souhaiterions rester là-haut pour toujours, mais ce n’est pas possible, tant de choses nous retiennent encore attachés au monde d’en bas ! Si le Ciel nous accorde cette grâce, c’est pour que nous ayons le pressentiment, l’intuition de cet espace de lumière où nous sommes destinés à aller vivre un jour. Ces joies soudaines que nous ressentons parfois sont l’annonce d’une libération à venir. En automne, quand les arbres commencent à perdre leurs feuilles, vous savez que l’hiver approche ; et en hiver, quand les perce-neige commencent à éclore, ils annoncent l’arrivée du printemps. Dans notre âme aussi, comme dans la nature, apparaissent des signes avant-coureurs, et nous devons apprendre à les reconnaître et à les déchiffrer.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur