Prosveta

Pensée du mercredi 8 novembre 2017

la Liberté de mouvement - physiquement et psychiquement elle dépend de notre vigilance

Dès que vous ressentez une inquiétude, un trouble, réagissez, empêchez votre pensée de suivre cette pente dangereuse, rattrapez-la, et obligez-la à retourner vers cette région de lumière et de paix en vous qui est à l’abri de toutes les tribulations. Si vous n’êtes pas vigilant, vous ne savez pas jusqu’où un mouvement de colère, de peur, de rancune, de découragement peut vous conduire. Regardez un trapéziste ou un funambule : avec quelle facilité il évolue librement dans les airs ! Mais pour y arriver, que de travail ! Cette liberté de mouvement lui vient de ce qu’il a appris à ne pas se laisser distraire par des éléments étrangers qui lui feraient perdre sa concentration et le précipiteraient sur le sol. Alors, vous aussi, pour vous maintenir dans les hauteurs, veillez à garder votre conscience à l’abri des perturbations. À la moindre alerte assurez-vous bien que votre pensée ne s’éloigne pas des régions de la lumière et du silence intérieur.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur