Prosveta

Pensée du vendredi 11 septembre 2020

la Maîtrise - les difficultés nous y obligent

Ce sont les humains souvent qui sont responsables des conditions difficiles dans lesquelles ils vivent. Mais ils ne s’en rendent pas compte et ils accusent toujours les autres de ne pas leur avoir donné ceci, facilité cela. En réalité, même si on leur donne ce qu’ils réclament, cela ne changera pas grand-chose, car lorsqu’on est faible, paresseux, ignorant, on n’est pas plus heureux et surtout on ne s’améliore pas, au contraire. Combien de fois on a vu que lorsqu’on satisfait tous ses désirs, l’homme ne fait que s’avilir. Avant, au moins, les difficultés l’obligeaient à réfléchir, à faire des efforts. Mais au moment où les obstacles tombent, on peut dire que le chemin de l’enfer est largement ouvert devant lui. Évidemment, cela ne signifie pas que l’on doive maintenir les humains dans les privations et les difficultés, non, mais il est dangereux de donner de grandes facilités matérielles à tous ceux qui ne savent pas se maîtriser et qui font passer la vie matérielle avant la vie spirituelle, car c’est les exposer aux pires tentations.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur