Prosveta

Pensée du jeudi 5 décembre 2019

la Sagesse - contrairement aux instincts, elle est d’apparition récente en l’homme

Il y a dans l’être humain certaines tendances profondément enracinées, alors que d’autres doivent être sans cesse stimulées par l’éducation, par des règles qu’on lui impose ou qu’il s’impose, et aussi par l’étude, par la prière. Il n’a pas besoin qu’on le pousse à satisfaire sa faim, son goût du plaisir, son désir de dominer les autres, de posséder toujours plus. Ces instincts sont si fortement ancrés en lui que, même s’il le souhaite, il lui est très difficile de leur résister. Mais quand il s’agit de raisonner, de faire preuve de discernement, de mesure, de maîtrise, là des encouragements et un soutien sont nécessaires. Cela s’explique par le fait que la nature instinctive, héritée du règne animal, a eu pendant des millénaires tout le temps de se développer, de se renforcer en l’homme. La sagesse, au contraire, qui appartient à des régions très éloignées des instincts, est en lui d’apparition récente, c’est pourquoi il lui est difficile de faire entendre sa voix. Mais il doit se tourner chaque jour vers elle en lui donnant les conditions et les moyens de s’imposer.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur