Prosveta

Pensée du jeudi 7 décembre 2017

la Vie et la mort coexistent toujours - La vie et la mort sont si étroitement liées qu’il y a toujours dans l’existence quelque chose qui doit mourir pour qu’autre chose puisse vivre

La vie et la mort sont si étroitement liées qu’il y a toujours dans l’existence quelque chose qui doit mourir pour qu’autre chose puisse vivre. Qu’on le veuille ou non, c’est là un dilemme auquel il est impossible d’échapper. On peut déjà faire cette observation dans le domaine de la santé. Combien de malades, quand le médecin leur recommande de s’arrêter de fumer ou de boire de l’alcool pour se conserver en vie, ont au contraire l’impression que, s’ils suivent ces conseils, ils se sentiront mourir ! C’est qu’il y a là deux conceptions de la vie qui entrent en conflit : celle de la vie instinctive et celle de la vie raisonnable. Pour vivre une chose, il faut renoncer à en vivre une autre. Celui qui, pour vivre plus intensément ou plus agréablement, ne respecte pas les lois de la vie physique, tombe malade et meurt. Chacun doit choisir la forme de vie qu’il veut privilégier, car on ne peut pas vivre à la fois une chose et son contraire. Ce qui est encore plus vrai pour la vie spirituelle.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur