Prosveta

Pensée du vendredi 8 mai 2020

le Christianisme véritable - le travail de l’esprit

Le véritable christianisme est d’abord un travail de l’esprit : la prière, la méditation, la contemplation. Malheureusement, depuis longtemps, les chrétiens n’ont plus pour idéal celui de Jésus mais celui de l’Église. Ils ont négligé les grandes vérités, les prescriptions les plus importantes et maintenant, lorsque quelqu’un veut se conformer au précepte de Jésus qui disait : « Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait », l’Église, indignée, s’exclame : « Quel orgueil ! » Cela prouve qu’elle a abandonné l’esprit des Évangiles, car devenir parfait, c’était cela le véritable enseignement de Jésus. Mais non, on peut être médiocre pourvu qu’on aille à la messe prendre un peu d’eau bénite, marmonner quelques prières et recevoir l’hostie. Que l’on rentre chez soi toujours aussi méchant ou malhonnête, cela n’a pas d’importance. Eh oui, malheureusement, la meilleure preuve de l’insuffisance de cette « morale » chrétienne, c’est que les humains ne se transforment pas.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur