Prosveta

Pensée du vendredi 1 février 2019

le Froid et la chaleur dans la nature et dans l’être humain - Le froid est souvent compris dans un sens négatif

Le froid est souvent compris dans un sens négatif, il est assimilé à ce qui contracte et paralyse, tandis que la chaleur symbolise plutôt ce qui est vivant, généreux. En réalité, il existe deux espèces de chaleur et de froid. Il y a la chaleur qui dilate, vivifie, fait mûrir, et la chaleur qui brûle, dessèche. Il y a le froid qui conserve tout ce qui est bon, et le froid qui paralyse toute vie. Prenons le cycle de l’eau dans la nature. Sous l’effet des rayons du soleil, elle se réchauffe et s’évapore. Arrivée dans la haute atmosphère, elle se refroidit, se cristallise et retombe ensuite sous forme de neige. Quand le soleil fait fondre la neige, l’eau descend dans les vallées, où elle rejoint les fleuves, les lacs, les océans. Puis elle s’évapore et le cycle recommence… Voilà comment la nature utilise cette alternance du chaud et du froid pour entretenir la vie. Dans l’être humain, l’intellect doit être froid pour penser correctement et progresser dans la voie de la sagesse ; tandis que le cœur doit être chaud pour manifester l’amour.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur