Prosveta

Pensée du samedi 2 juin 2018

le Funambule - image de l’être humain qui doit toujours équilibrer en lui deux tendances contraires

Quand un funambule marche sur une corde raide, il est obligé d’étendre les bras pour rester en équilibre. C’est là une image de l’être humain qui, tiraillé par des impulsions contraires, avance dans la vie comme sur une corde raide. Tous les jours, il doit s’efforcer de maintenir en équilibre les deux plateaux de sa balance psychique : le cœur et l’intellect. Si son cœur penche trop d’un côté, si ses sentiments prennent trop la parole, il doit vite faire intervenir l’intellect, la pensée. Et inversement. Il y a toujours à ajouter d’un côté, à retrancher de l’autre. Celui qui n’est pas attentif perd vite l’équilibre. Dans chaque domaine l’homme doit veiller à équilibrer les deux plateaux de sa balance intérieure. S’il a tendance à trop se concentrer sur la matière (les possessions, le pouvoir) au détriment de l’esprit, il créera en lui un déséquilibre. Mais il ne doit pas non plus abandonner la matière sous prétexte de vivre dans l’esprit. Que ce soit dans le plan physique, psychique ou spirituel, chaque mouvement fait dans un sens doit être compensé par un mouvement dans le sens opposé.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur