Prosveta

Pensée du mercredi 11 novembre 2020

le Maître - grâce à l’amour désintéressé pour son Maître le disciple progresse

C’est un bonheur pour le disciple de rencontrer un Maître qui n’abusera jamais de son amour. Car grâce à cet amour il va avancer, s’enrichir. L’amour fait des miracles chez le disciple parce qu’il produit des échanges, une osmose entre son Maître et lui. Mais à condition, bien sûr, que ce soit un amour désintéressé. Combien de disciples disent qu’ils aiment leur Maître ! Ils l’aiment, c’est-à-dire qu’ils le harcèlent, ils le surchargent. Quelles bénédictions votre amour va-t-il vous apporter si vous ne savez pas comment aimer votre Maître ? Vous allez vous ronger parce que le Maître ne pourra répondre à vos exigences, et lui sera écrasé par les fardeaux dont vous le chargez. Eh bien, ce n’est pas cela, aimer. Tous les disciples qui prétendent aimer leur Maître, est-ce qu’ils ont pensé au moins une fois à lui apporter quelque chose de bon avec leur amour ? Eh non, toujours des fardeaux. Le véritable amour doit apporter à celui que vous aimez la lumière, la beauté, la paix. Et c’est à cette condition que cet amour vous fera vous aussi progresser.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur