Prosveta

Pensée du dimanche 24 décembre 2017

le Mariage - dans la vie spirituelle il n’est jamais stérile

À la différence de ce qui se passe dans le plan physique, dans la vie psychique et dans la vie spirituelle les êtres humains ne sont pas uniquement hommes ou uniquement femmes. Ainsi, le mystique qui contemple la Divinité est comme une femme qui veut recevoir une étincelle, un germe du Créateur. En s’ouvrant à Lui, il change de polarité et reçoit dans son âme ce germe qu’il portera longtemps en lui afin de mettre au monde un enfant divin. Dans le plan spirituel, l’homme comme la femme peut porter et mettre un enfant au monde. De même, si la femme qui se consacre au service de Dieu a appris comment changer de polarité, elle devient active, émissive ; par son esprit elle peut s’unir à l’Âme universelle et la féconder. Dans la vie spirituelle il n’y a pas d’union stérile, mais à condition que les femmes et les hommes soient instruits des lois de la polarisation.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur