Prosveta

Pensée du dimanche 26 avril 2020

le Monde - il dépend de vous qu'il soit vivant ou mort

Un jour, les disciples de Nastradine Hodja demandèrent à leur Maître : « Nastradine Hodja, quand le monde finira-t-il ? – C’est très simple, répondit Nastradine Hodja, quand je mourrai. » Il avait raison : lorsqu’un homme meurt, le monde entier disparaît avec lui, et s’il est vivant, le monde aussi est vivant. II y a là de quoi réfléchir !…. Oui, il dépend de vous, de votre conscience, que le monde soit vivant ou mort, spirituel ou matériel, subtil ou grossier, beau ou laid. Vous direz : « Mais on sait cela ! » Eh bien, si vous le savez, pourquoi n’arrivez-vous pas à le réaliser ? Vous connaissez tout, et vous ne faites rien. Faites quelque chose, décidez-vous à changer vos lunettes intérieures afin que le monde et les êtres deviennent pour vous véritablement vivants.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur