Prosveta

Pensée du vendredi 1 janvier 2016

le Premier jour de l’année - un sillon à tracer

Il y a des centaines d’années un berger, dans la montagne, s’est amusé à tracer, avec son bâton, un petit sillon sur le sol. Qu’est-ce qu’un petit sillon ?… Mais ensuite il y a eu la pluie, la neige, le gel, le vent, le soleil… et peu à peu ce petit sillon s’est creusé, s’est élargi jusqu’à devenir le lit d’un torrent. Ce n’est qu’une image, mais elle nous apprend que le même phénomène se produit avec l’être humain. Chaque pensée, chaque sentiment est comme un sillon qu’il trace dans sa terre intérieure, et ce sillon, toutes les forces psychiques et spirituelles qui circulent dans l’espace contribuent aussi à le creuser, à l’élargir. Aujourd’hui commence une nouvelle année… N’est-ce pas le moment de tracer consciemment un sillon dans votre âme ? Concentrez-vous sur une pensée divine, formulez un souhait divin, et vivez toute cette journée de telle sorte qu’il s’imprime en vous. Les puissances célestes seront alertées et elles viendront vous soutenir dans vos efforts. Chaque jour elles seront là pour vous dire : « Rappelle-toi, le premier jour de l’année tu as tracé un sillon, continue, creuse », et si vous les écoutez, si vous continuez patiemment votre travail, un jour vous vous sentirez traversé par un fleuve de lumière.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur