Prosveta

Pensée du dimanche 15 novembre 2015

le Silence intérieur - ses effets bénéfiques en nous et sur les autres

Il est inutile d’aspirer à de grandes réalisations spirituelles tant que vous ne parviendrez pas à interrompre le cours bruyant et désordonné de vos pensées et de vos sentiments. Ces pensées et ces sentiments que vous ne maîtrisez pas, ce sont eux qui empêchent que s’établisse en vous le vrai silence, un silence qui répare, apaise, harmonise… Celui qui est arrivé à réaliser ce silence, communique imperceptiblement à tout ce qu’il fait, un rythme, une grâce. Il se déplace, il touche des objets, il travaille, et au lieu de faire tout un remue-ménage, il devient plus attentif, plus délicat, c’est comme si tout en lui n’était que danse et musique. Ce mouvement harmonieux qui se transmet à toutes les cellules de son organisme est non seulement bénéfique pour lui, mais il agit aussi favorablement sur tous les êtres qui l’entourent. Auprès de lui ils se sentent allégés, libérés, éclairés, et ils éprouvent ensuite le besoin de faire des efforts pour retrouver les sensations qu’ils ont vécues auprès de lui.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur