Prosveta

Pensée du samedi 21 février 2015

les Cellules de notre corps - un peuple en nous que nous devons éduquer par notre exemple

Pourquoi devez-vous toujours surveiller vos pensées, vos sentiments et vos actes ? Parce que vous êtes habité par tout un peuple de cellules qui reproduit vos attitudes, votre comportement. Chaque fois que vous vous permettez une transgression, ce peuple en prend note et il vous imite. Alors, si vous ressentez ensuite des tiraillements, des malaises, ne vous étonnez pas. C’est vous qui, par votre exemple, avez mal éduqué vos cellules, et beaucoup de désordres, de troubles physiques et psychiques sont la conséquence de cette mauvaise éducation. Vous travaillez en bougonnant, vous bousculez les chaises, vous fermez les portes d’un coup de pied, vous heurtez des meubles, vous lancez des objets… Peu de temps après, vous sentez que quelque chose ne va pas en vous et vous vous demandez ce qui se passe. Inutile d’aller chercher bien loin : c’est simplement que de petites créatures en vous, vos cellules, qui vous ont vu agir, sont en train de vous imiter : elles bougonnent, elles s’énervent, elles donnent des coups…

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur