Prosveta

Pensée du samedi 23 août 2014

les Chefs-d’œuvre de l’art ne suffisent pas à combler l’âme humaine - La plupart des humains sentent confusément que quelque chose en eux réclame une nourriture que les activités de la vie quotidienne ne peuvent pas leur apporter

La plupart des humains sentent confusément que quelque chose en eux réclame une nourriture que les activités de la vie quotidienne ne peuvent pas leur apporter. C’est pourquoi ils lisent ou vont au cinéma, au théâtre, au concert, dans les musées, afin de trouver ces nourritures dont ils ont besoin. Mais ils éprouveront toujours une insatisfaction, un vide, si, en même temps, ils ne font pas l’effort de les chercher aussi en eux-mêmes sur les hauteurs de l’âme et de l’esprit. Car même les plus grands artistes sont limités dans leurs moyens d’expression, ils n’ont pas la possibilité de traduire exactement tout ce qu’ils voient, entendent ou sentent dans leurs moments d’inspiration. Les chefs-d’œuvre de l’art peuvent vous apporter beaucoup, mais n’oubliez jamais qu’il existe dans votre âme des régions qui vous apporteront encore bien davantage si vous parvenez à les découvrir. L’Intelligence cosmique a déposé en l’homme cet instinct qui le pousse à aller toujours plus loin, toujours plus haut ; c’est ce qui fait son caractère unique parmi les espèces vivantes. Mais seule la pratique spirituelle le rend capable de s’élever au-dessus de lui-même et d’entrer en contact avec ces régions dont il sent confusément qu’elles sont sa véritable patrie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur