Prosveta

Pensée du mercredi 25 juillet 2018

les Créatures déshéritées - même pour elles rien n’est jamais perdu

Même la créature la plus déshéritée ne doit jamais penser que sa vie est perdue. Quel que soit son état actuel, et même malade, handicapée, infirme, il faut qu’elle sache qu’il y a toujours pour elle quelque chose à faire. Par exemple se concentrer sur les facultés et les qualités qu’elle désire posséder : travailler avec patience et conviction à former par la pensée l’image de ce qu’elle veut devenir… Peut-être que dans cette incarnation elle ne verra pas tellement de résultats, mais elle est en train de tracer des sillons pour la prochaine ; et même déjà dans cette existence, grâce à ses efforts, elle peut modifier quelque chose en elle. Aucun désir, bon ou mauvais, ne reste sans résultat. À l’instant où vous éprouvez un désir, il se réalise dans le monde invisible. Pour qu’il se réalise dans le plan physique, il faut beaucoup de temps, mais rien ne doit vous décourager. Nourrissez en vous les meilleurs désirs, et en attendant, la beauté même de ces désirs commencera à imprégner tout votre être.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur