Prosveta

Méditation du mois

Les esprits de la nature

« Les traditions de tous les pays témoignent de l’existence de créatures différentes de l’homme qui peuplent les divers règnes de la nature. Ces créatures apparaissent sous une grande variété de noms, et dans la tradition occidentale les plus connues sont les elfes, les fées, les gnomes, les salamandres, les sylphes, les ondines, les sirènes
L’imagination de la nature est inépuisable, et sans doute avant de créer l’être humain, elle a fait toutes sortes d’expériences qui ont donné des êtres très différents de lui. Les ésotéristes sont en général d’accord pour les classer en quatre grandes catégories d’après les relations qu’ils ont avec les quatre éléments : la terre, les gnomes ; l’eau, les ondines ; l’air, les sylphes ; le feu, les salamandres. Je ne vous dirai que quelques mots de ces quatre catégories de créatures, il existe des livres sur ce sujet où vous pourrez trouver des détails.
Les gnomes sont de tout petits êtres semblables aux hommes ils ont des bras, des jambes, un nez, des yeux, des oreilles, etc. Aux dires des clairvoyants qui les ont aperçus, ils portent de petits chapeaux pointus exactement comme on a dessiné les sept nains dans le conte de « Blanche-Neige ». Ils surgissent des rochers, de la terre, et s’y engouffrent sans difficulté car, la matière dont ils sont faits n’étant pas tout à fait semblable à la nôtre, la terre ne leur offre aucune résistance. L’élément terre prédomine en eux : ils s’occupent de toutes les richesses de la terre, des métaux, des pierres précieuses, ils en sont les gardiens, et il leur arrive d’en faire cadeau à ceux qui ont su se lier d’amitié avec eux.
Gnome regardant le train

"Gnome regardant le train" - Carl Spitzweg (vers 1848)
(cliquer pour zoomer)
Ondine

"Ondine" - John William Waterhouse (1872)
(cliquer pour zoomer)
Les ondines aussi ont une forme humaine ; elles sont un peu plus grandes que les gnomes mais plus petites que les hommes, la plupart sont de sexe féminin et douées d’une très grande beauté. Elles ont une prédilection pour les milieux aquatiques, rivières, cascades, étangs, lacs, mers et océans. Elles sont, paraît-il, plus aimables, plus gentilles que les gnomes et tombent souvent amoureuses des humains. Il arrive que certains les épousent, mais c’est dangereux, car elles sont très jalouses et peuvent se venger d’un mari infidèle, l’étrangler ou le poignarder.
Les sylphes habitent dans les forêts, sur les montagnes. Ils sont beaucoup plus grands que les hommes et ont une apparence très majestueuse. Doués d’une très grande intelligence, ils sont les amis des philosophes, des penseurs qu’ils instruisent parfois. Ils se déplacent dans l’espace, changent soudain de visage et de dimension ; ils travaillent sur les nuages, les modèlent de telle façon que celui qui sait lire leurs formes peut connaître beaucoup de choses et prédire l’avenir.
Il est beaucoup plus difficile de fréquenter les salamandres. Seuls les mages, les Initiés peuvent obtenir leur amitié et, grâce à elles, devenir très puissants, produire le feu, projeter la foudre. Les salamandres vivent dans le feu, car leur matière est surtout composée de particules ignées... »
Les fruits de l'Arbre de Vie
La Tradition kabbalistique
Les fruits de l'Arbre de Vie - La Tradition kabbalistique
Feuilleter
22,50 € Ajouter

Archives des thèmes de Méditation

Méditations 2020

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2020

En savoir plus

Méditations 2019

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2019

En savoir plus

Méditations 2018

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2018

En savoir plus

Méditations 2017

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2017

En savoir plus