Prosveta

Pensée du lundi 28 septembre 2015

les Noyaux des fruits - analogie avec nos pensées et nos sentiments que nous devons aussi mettre en terre

Graines, noyaux, tout ce qu’on sème ou plante en terre finit par pousser et par donner des fruits. Et il en est de même avec nos pensées, nos sentiments, nos désirs… Le Maître Peter Deunov, en Bulgarie, nous demandait de ne pas jeter les noyaux des fruits que nous avions mangés, mais de les planter. Et je vous conseillerai la même chose. Si vous n’avez pas de jardin, enterrez-les où vous pourrez, l’essentiel, c’est que vous preniez conscience qu’un noyau est une créature qui a besoin de donner naissance au germe vivant qu’elle porte en elle. Le but principal de cet exercice est de vous faire prendre conscience que vous avez intérieurement d’autres noyaux à planter : des idées, des pensées, des sentiments. Lorsqu’ils produiront des fruits, non seulement vous serez dans l’abondance, mais vous pourrez nourrir des quantités de créatures.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur