Prosveta

Pensée du lundi 11 novembre 2019

les Textes sacrés - la compréhension que nous en avons doit évoluer

Une religion n’est qu’une forme que prend l’esprit divin pour se manifester. Or, aucune forme ne peut demeurer inchangée. Le christianisme, qui est né dans le Moyen Orient, a reçu dès le début certains éléments des cultures grecque et latine ; ces éléments se sont ajoutés à ceux hérités de la religion juive, qui avait elle-même été influencée par les religions des pays voisins : Egypte, Mésopotamie, etc. Une religion ne naît jamais de rien, elle reçoit certains éléments de religions antérieures, et elle-même se transforme au fur et à mesure de sa diffusion loin de son lieu d’origine. Bien qu’ils conservent et étudient toujours les mêmes textes sacrés, il y a une distance de plus en plus grande entre ce que les personnes lisent et la manière dont elles comprennent et ressentent ces textes. L’évolution est la loi de la vie, c’est pourquoi il n’est pas raisonnable de s’acharner à éterniser la forme d’une religion quelle qu’elle soit, il faut seulement veiller à ce qu’elle soit toujours vivifiée par l’esprit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur