Prosveta

Pensée du samedi 11 octobre 2014

Liberté d’expression et sens des responsabilités - Le droit de s’exprimer librement est

Le droit de s’exprimer librement est, certainement, pour les citoyens des pays démocratiques, une acquisition essentielle. Mais jusqu’à quel point peut-on exercer ce droit ? Est-ce que le titre de penseurs ou d’artistes que certaines personnes se sont donné les autorise à semer le trouble autour d’eux ? Ils croient légitime d’exposer leurs pensées, leurs sentiments, leurs besoins, même les plus scabreux, sans se préoccuper des effets que cela peut avoir sur certains êtres plus faibles, plus influençables. Eh bien, non, et il faut mettre en garde tous ceux qui par leurs paroles, leurs écrits, leurs créations, exercent une influence dans la société. Ils ont la chance d’être libres, mais la liberté n’est pas un but en soi, et leur devoir est de réfléchir aux effets que leurs œuvres produiront sur les autres. Même s’ils sont innocents aux yeux de la justice humaine, la justice divine, elle, les condamne sévèrement. Chacun doit se servir de ses dons pour éclairer les êtres, éveiller en eux l’amour, la foi, l’espérance, le désir de s’améliorer. S’ils ne sont pas conscients de leurs responsabilités, non seulement ils seront punis, mais dans une prochaine incarnation, ils seront privés de ces dons.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur