Prosveta

Pensée du vendredi 17 septembre 2010

Liberté intérieure - condition du vrai savoir

Quel savoir, quelle connaissance de la vie peut-on acquérir si on n’est pas libre, intérieurement libre ? C’est l’absence de liberté intérieure qui empêche les humains de découvrir les vérités essentielles dont ils ont besoin pour s’orienter dans la vie. Combien d’hommes et de femmes considèrent la liberté comme le bien le plus précieux et se battent pour la conquérir ! Oui, mais la liberté qu’ils cherchent n’est pas celle qui peut leur donner ce savoir vivant qui les soutiendrait, qui les sauverait. Au contraire, ils sont engagés dans des activités qui les enchaînent et les rendent aveugles. Ils ressemblent à un homme accablé de soucis et de chagrins qui traverserait sans rien voir un paysage ou un jardin magnifique. Toutes les merveilles du ciel et de la terre sont là autour d’eux, en eux… mais pour les voir, pour les comprendre, il faudrait qu’ils soient libres, intérieurement libres.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur