Prosveta

Pensée du jeudi 18 février 2010

Liberté - n’est possible que dans la soumission au Ciel

Combien de gens considèrent qu’être libre consiste à ne dépendre de rien ni de personne. Les malheureux, ils ne connaissent pas les dangers qu’ils courent : comme ils n’ont rien dans la tête et dans l’âme qui les remplisse, il y a partout en eux des endroits vides où tout ce qui est négatif, ténébreux, est prêt à s’engouffrer. Ils souhaitaient être libres, oui, mais la réalité c’est qu’ils finissent par être complètement submergés par d’autres forces qu’ils ne connaissent pas. Combien de fois on a pu le constater ! Tous ceux qui n’ont pas dans la tête une idée divine, le Diable leur trouve du travail : des bêtises, des folies, des aventures dangereuses avec les conséquences qui s’ensuivent… Oui, parce qu’ils étaient « libres » soi-disant ! Il faut être engagé, rempli, occupé, pris par le Ciel, c’est à ce moment-là seulement qu’on est à l’abri et vraiment libre. Que ce soit bien clair : nous ne trouverons la liberté que dans notre engagement, dans notre soumission au Ciel.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur