Prosveta

Pensée du dimanche 21 juillet 2013

Lumière solaire - dont un Maître nourrit ses disciples

La conscience d’un Initié ne cesse de se déployer en largeur, en profondeur, en hauteur ; et, dans l’espace immense qu’elle parvient à explorer et à conquérir, elle embrasse et pénètre tous les êtres vivants. Rien ne l’arrête, elle va s’étendant toujours plus loin, jusqu’au soleil. C’est ainsi que la lumière du soleil devient pour l’Initié sa véritable nourriture : il l’absorbe et l’assimile afin de la projeter ensuite autour de lui. S’il peut éclairer, réchauffer et vivifier tant de créatures dans le monde, c’est parce que sa conscience vit aussi en elles, et à distance il les nourrit de sa lumière. Comme la mère qui porte un enfant dans son sein, un Maître accepte d’accueillir dans sa conscience des « enfants » qui se nourrissent de lui. Jusqu’au jour où ils seront capables non seulement de se nourrir par eux-mêmes, mais de commencer à nourrir les autres.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur