Prosveta

Pensée du dimanche 17 janvier 2010

Nature - comment lui rendre ce qu’elle nous a donné

Les éléments dont notre corps est formé et tout ce qui nous permet de subsister, l’eau, la nourriture, l’air que nous respirons, la lumière et la chaleur du soleil, les matériaux dont nous faisons nos vêtements, nos maisons, nos outils, etc., nous devons tout à la nature. Certaines personnes peuvent être très fières, et à juste titre, de leurs talents, de leur ingéniosité, mais d’où ont-elles tiré les matériaux à partir desquels elles fabriquent leurs instruments, leurs appareils et même leurs œuvres d’art ? De la nature. La nature nous donne tout. Mais ce que nous prenons est inscrit en détail quelque part. Ce sont des dettes que nous contractons auprès d’elle, et nous devons nous acquitter de ces dettes. Comment ? Avec une monnaie qui s’appelle le respect, la reconnaissance, l’amour et la volonté d’étudier tout ce qui est écrit dans son grand livre. Payer signifie donner quelque chose en échange, et tout ce que notre cœur, notre intelligence, notre âme et notre esprit sont capables de produire de bon peut être un paiement. Dans le plan physique nous sommes limités, et la nature ne nous demandera pas de rendre la nourriture, l’eau, l’air ou les rayons du soleil dont nous avons bénéficié ; mais dans le plan spirituel nos possibilités sont infinies, et là nous pouvons même rendre au centuple tout ce qu’elle nous a donné.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur