Prosveta

Pensée du vendredi 18 mars 2011

Nature inférieure - des êtres : pourquoi nous ne devons pas la satisfaire

Efforcez-vous de ne prendre en considération que la nature divine des êtres, leur âme, leur esprit ; c’est elle que vous devez servir. Ne vous occupez pas de satisfaire les caprices de leur nature inférieure, limitée, égoïste… Vous direz : « Oui, mais si je ne cède pas à leurs désirs, dans ma famille, chez mes amis, au travail, je ne vais provoquer que des mécontentements. » Laissez-les se fâcher, continuez à aimer et à servir uniquement leur côté divin ! Jésus disait : « Laissez les morts enterrer les morts. » Comment interpréter ces paroles ? Que sont ces morts ? Justement, la nature inférieure des êtres. La nature inférieure, la personnalité, est à classer parmi les morts, et si on cherche tellement à la contenter et à satisfaire tous ses caprices, on finit par mourir aussi soi-même. Jésus ne voulait pas parler des morts des cimetières, ils sont là où ils doivent être ; et ce sont seulement les corps qui sont morts, leur âme, elle, est vivante. Les morts dont parle Jésus sont les êtres qui n’ont aucune vie spirituelle, parce qu’ils se laissent trop aller à leur nature inférieure, et on ne doit pas perdre son temps et ses énergies à les satisfaire.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur