Prosveta

Pensée du jeudi 26 août 2004

Nature inférieure - se méfier de ses suggestions

Combien de pensées, de désirs, d'activités, la nature inférieure inspire-t-elle aux humains! Et ils marchent, ils courent, ils galopent. C'est extraordinaire de voir comment des hommes et des femmes défendent leurs intérêts les plus égoïstes, et quels sont les arguments qu'ils présentent pour justifier leurs mensonges, leurs malhonnêtetés, leurs intrigues. Jusqu'au jour où, bien sûr, ils se cassent la tête. Mais cela va-t-il les arrêter? Vont-ils enfin tirer une leçon et comprendre enfin qu'ils ont fait fausse route? Pour la plupart, non; ils se contentent de penser que la prochaine fois ils sauront mieux s'y prendre, et ils continuent. Ce qu'ils pensent, ce qu'ils sentent, c'est définitif, c'est sans réplique. Et ils s'obstinent… Mais un jour tous sans exception seront obligés de reconnaître qu'il existe des lois au-dessus de ce que leur dictent leurs convictions et leurs désirs inférieurs.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur