Prosveta

Pensée du dimanche 20 juin 2010

Nature - ne pas se contenter de la regarder mais s’ouvrir à elle

Ne vous contentez plus de regarder passivement la nature en admirant ses beautés. Dites-vous que par votre pensée, par votre amour vous pouvez faire un travail avec elle afin qu’elle s’ouvre à vous. Vous vous approchez d’une rivière, d’un lac, d’une forêt, d’une montagne, arrêtez-vous un moment et adressez-leur un signe de la main. Vous sentirez intérieurement quelque chose qui s’équilibre, qui s’harmonise… Et beaucoup d’obscurités, de pesanteurs vous quitteront, tout simplement parce que vous aurez décidé de saluer la nature vivante et les créatures qui l’habitent. Touchez seulement une pierre avec amour : quelque chose en elle vous accepte et vibre à l’unisson avec vous, elle vous aime elle aussi. Mais oui, tout est vivant dans la nature et c‘est à vous de savoir ce que vous devez faire afin que cela devienne pour vous une réalité. Le jour où vous saurez entretenir une relation consciente avec la création, vous ne vous sentirez plus ni seul ni pauvre, car c’est la vie divine qui viendra vous remplir de ses bénédictions.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur