Prosveta

Pensée du lundi 5 septembre 2005

Nombre 4 - son symbolisme

Les humains se limitent généralement à un usage plutôt prosaïque des nombres: ils leur servent à compter, à calculer. Et tellement de choses peuvent être comptées! Mais les nombres sont également des réalités vivantes et, si nous savons méditer sur eux ils nous aideront dans notre travail spirituel. Prenons par exemple le 4. Ce nombre a son expression géométrique dans le carré, ou le cube, qui symbolise ce qui est fermement établi sur la terre, dans la matière. «La Nouvelle Jérusalem qui descend du ciel», décrite par saint Jean, est un cube. Mais le cube est aussi la figure de la limite, de l’enfermement, de l’emprisonnement. Or l’enfermement provoque la souffrance: l’homme emprisonné souffre. Mais s’il sait comment comprendre cette souffrance et la surmonter, il se purifie. On peut donc dire que le nombre 4 est celui de l’enfermement dans le plan physique, de la souffrance dans le plan psychique, de la pureté dans le plan spirituel. Et celui qui s’est purifié est libre, il sort de la prison.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur