Prosveta

Pensée du samedi 10 novembre 2018

nos États psychiques attirent des entités lumineuses ou ténébreuses - Laissez traîner un peu de nourriture dans une pièce

Laissez traîner un peu de nourriture dans une pièce, bientôt certaines bestioles vont arriver. Si c’est du miel ou de la confiture, vous aurez des guêpes, des mouches. Si c’est du fromage, vous aurez des souris. Comment les unes et les autres ont-elles senti de loin qu’il y avait là quelque chose pour elles ?… Mais il suffit de nettoyer pour qu’elles disparaissent. Ces détails de la vie quotidienne permettent de mieux comprendre l’origine de certains états psychiques. En entretenant des pensées, des désirs ou des sentiments qui ne sont ni lumineux, ni purs, on attire en soi des entités qui aiment ces impuretés et elles s’installent pour s’en nourrir. Dans quel état peut se sentir celui qui sert de demeure aux entités ténébreuses ?… Mais qu’il se purifie, qu’il devienne raisonnable, ces entités le quittent pour laisser la place aux esprits lumineux, et alors règnent en lui la paix et la joie. Très peu de gens savent lire le livre de la nature vivante. Ce ne sont là apparemment que de petits détails, mais leurs applications dans la vie psychique sont immenses.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur