Prosveta

Pensée du lundi 16 juillet 2018

nos Devoirs envers la terre - on ne s’en acquitte bien qu’en s’accordant d’abord avec le Ciel

Nous avons tous des devoirs envers notre famille, envers nos amis, envers la société, et il est indispensable que nous nous en acquittions le plus consciencieusement possible. Mais nos devoirs ne s’arrêtent pas à la terre, nous avons aussi des obligations envers le monde divin. Rien ne peut justifier celui qui refuse de les reconnaître. Malgré sa moralité, son honorabilité, il retranche de sa vie tout ce qui peut lui donner l’inspiration, la vraie lumière. Il existe une morale plus haute que celle de la terre, et cette morale enseigne qu’il ne suffit pas d’être en accord avec les lois d’un pays, d’une société ; car que représentent ce pays, cette société en regard du monde divin ? C’est avec le monde divin que nous devons sans cesse chercher à nous accorder en nous mettant à son service. Et à ce moment-là nous découvrirons que nous avons acquis intérieurement les moyens de nous acquitter encore mieux de nos devoirs envers la terre.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur