Prosveta

Pensée du jeudi 16 avril 2015

nos Pensées - des enfants dont nous sommes responsables

Une pensée n’a aucune consistance matérielle, et pourtant elle n’est pas une abstraction, mais une entité réelle, vivante. C’est pourquoi vous devez vous montrer conscient et surveiller vos pensées sinon elles vous conduiront dans des chemins sans issue. Certaines pensées sont comme des enfants qu’il faut nourrir, laver, instruire. Parfois, à votre insu, elles s’accrochent à vous, vous prennent vos forces et vous épuisent… Il arrive aussi que ces enfants vous échappent pour courir le monde, et en chemin ils pillent, ils saccagent. Or, dans le monde invisible comme sur la terre, existe une police, et elle vient vous trouver pour vous faire comprendre que vous êtes responsable des dégâts que vos enfants ont commis. Vous êtes alors traîné devant des tribunaux qui vous condamnent à payer des dommages et intérêts ; ces paiements, ce sont des chagrins, des tristesses, des découragements, des amertumes. Donc, attention à vos pensées : ne soyez pas négligent, travaillez à former des enfants angéliques, divins, qui vous entoureront et ne vous apporteront que des présents de lumière.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur