Prosveta

Pensée du mercredi 15 juin 2005

Nourritures - dans le plan spirituel nous ne pouvons donner que celles qui nous ressemblent

Dans le plan physique, un malfaiteur, un criminel peut se nourrir des aliments les plus succulents et les servir à des invités. Mais il n’en est pas de même dans le plan psychique. Dans le plan psychique chacun ne peut manger ou donner à manger qu’une nourriture qui lui ressemble, car elle est en correspondance exacte avec ce qu’il est, lui, dans son cœur, son intellect, son âme et son esprit. Eh oui, dans le plan psychique, dans le plan spirituel il en est ainsi: nous ne pouvons attirer que ce qui est en affinité avec nous et nous ne pouvons donner que ce qui émane de nous. Et suivant la qualité de cette nourriture nous nous renforçons, nous nous enrichissons… ou bien nous périclitons et nous contribuons aussi à l’affaiblissement et à l’obscurcissement des êtres qui nous entourent.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur