Prosveta

Pensée du dimanche 4 septembre 2005

Nutrition - peut toujours devenir une communion

Dieu est la vie, Lui seul donne la vie, personne d’autre n’a ce pouvoir. Lorsque le blé est transformé en hostie, le prêtre, par sa bénédiction, a pour mission d’envelopper l’hostie d’un fluide de nature spirituelle afin qu’elle soit mieux reçue par l’âme et l’esprit de celui qui la prendra. Mais même s’il n’y avait pas de prêtre pour donner sa bénédiction, le fidèle, avec la conscience que Dieu a mis sa vie dans cette hostie, est capable d’ouvrir en lui-même une porte par laquelle tous les courants du Ciel commencent à pénétrer. Ce n’est pas l’hostie qui a ce pouvoir; c’est l’homme, par sa façon de la considérer, qui lui donne des pouvoirs. Alors, ne soyez pas étonné si je vous dis qu’en sachant adopter une attitude de respect, de reconnaissance et d’amour envers la nourriture que vous prenez chaque jour, vous accomplissez un acte sacré qui nourrit non seulement votre corps physique, mais aussi vos corps subtils, jusqu’à votre âme et votre esprit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur