Prosveta

Pensée du dimanche 17 novembre 2013

Patrie de l’âme - à laquelle nous devons chaque jour chercher à accéder

Ne laissez jamais passer une journée sans vous lier au monde spirituel, sans rechercher le contact avec les courants divins, avec les entités divines. Oui, pas même une journée, parce qu’il est difficile ensuite de retrouver le même état intérieur de clarté, de paix. Vous en avez déjà fait souvent l’expérience : une journée seulement sans vous concentrer sur le monde de l’harmonie et de la lumière, et vous sentez déjà que toutes sortes de lourdeurs, d’obscurités se sont accumulées en vous. Et quels efforts ensuite pour vous en débarrasser ! Vous vous plaignez : « Je suis dans l’obscurité, je suis dans le froid, je suis accablé de fardeaux »… Mais est-ce que vous n’avez pas tout fait pour en arriver là ? Parce que vous vous êtes laissé aller à la paresse, à la stagnation, vos canaux et vos centres subtils se sont obstrués, et maintenant il n’y a plus de communication possible avec le monde divin. Chaque jour, vous avez la possibilité de découvrir ce monde divin qui est la véritable patrie de votre âme, alors n’abandonnez aucun des exercices qui vous permettent d’y pénétrer. Pourquoi rester de l’autre côté de la frontière ? Pourquoi rester en exil ?…

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur