Prosveta

Baisse de prix : 5 € au lieu de 13,90 € (excepté 2019 et 2020 et dans la limite des stocks disponibles)

Pensée du mercredi 22 janvier 2020

Mariage et karma : loi des causes et des conséquences - Il est rare qu’un mariage soit parfait

Il est rare qu’un mariage soit parfait, mais au lieu de vouloir tout de suite divorcer, il vaut mieux essayer de supporter les inconvénients et se dire : « Mon mari… pour tomber sur lui, c’est que je l’ai mérité à cause de mes précédentes incarnations, car il y a une justice dans le monde. Je dois donc m’efforcer de l’accepter pour cette incarnation, je dois apprendre, m’améliorer ». Et ainsi au lieu de contracter de nouvelles dettes en voulant vous libérer, vous effacez vos anciennes dettes. Tandis que si vous vous conduisez mal, sans générosité ni patience, la dette augmentera et vous vous retrouverez de nouveau ensemble dans une autre incarnation pour la régler peut-être sous une autre forme. Cela vaut donc la peine d’accepter cette philosophie pour se libérer. Parce que le mari peut aussi se demander : « Pourquoi sur plus de trois milliards de femmes dans le monde je suis justement tombé sur celle-là ? » En y réfléchissant il trouvera, lui aussi, que ce n’est pas par hasard… Il y en avait tellement d’autres ! Eh non, celle-là justement, parce que c’est à travers cette femme que se fera un travail intérieur grâce auquel il développera certaines qualités et vertus. Vous voyez, on ne raisonne pas ainsi parce qu’on n’est pas instruit sur la réincarnation, la loi des causes et des conséquences, le karma.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur