Prosveta

 
Frais de port offerts
Frais de port

À partir de 44 € d'achat les frais de port sont offerts !

(France métropole uniquement)

Pensée du jour

« Par mon enseignement, je sou­haite vous donner des notions essentielles sur l’être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu’il doit faire avec les autres et avec l’univers, afin de boire aux sources de la vie divine. »

Pensée du vendredi 19 avril 2019

« Si le grain tombé en terre ne meurt pas » - dimension alchimique de cette parole

L’alchimie est la science de la transmutation de la matière. La matière vile que l’alchimiste a placée dans le creuset commence par mourir et se putréfier ; cette opération correspond à la couleur noire. Ensuite, la matière est dissoute et purifiée : elle devient blanche. Puis, c’est la distillation et la conjonction : la matière passe au rouge. Enfin, c’est la sublimation, la couleur or. Ces différentes opérations ne prennent un sens pour nous que si nous les interprétons comme des étapes de la vie intérieure. Ces opérations que l’alchimiste réalise sur la matière dans un creuset, le disciple doit les réaliser dans ce creuset qu’est son corps, et ce travail de régénération occupe toute une existence. La matière régénérée sort du creuset transformée en or, c’est-à-dire que l’homme meurt à sa nature inférieure pour naître à sa nature supérieure. C’est aussi le sens de cette parole de Jésus : « Si le grain tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. » Cette phrase peut être considérée comme un résumé du travail alchimique : mourir à la nature inférieure pour porter les fruits de la nature supérieure.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

En savoir plus sur l'auteur