Abonnement
Vivre le quotidien
« Habituez-vous à considérer votre vie quotidienne comme une matière sur laquelle vous devez travailler pour la transformer. »

Règles d'or pour la vie quotidienne



9,60 €


Comment la pensée se réalise dans la matière


3,50 €

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Vous ne recevez plus le Pensée du jour et nos Newsletters ?
Voici les explications et la démarche à suivre :

• Pour d'être en totale conformité avec les lois nationale et internationale dans le cadre de la lutte Anti-Spams, nous vous avons envoyé 3 newsletters afin de confirmer votre inscription dans nos listes (Pensée du jour, Newsletter, Clients). Certaines personnes l'ont fait, d'autres l'ont oublié.
• Ces Newsletters ont été envoyées les 3, 6 et 8 février et le 14 nous avons du procéder à la suppression des adresses non validées.
• Afin de recevoir à nouveau nos informations, re-inscrivez-vous. Vous recevrez un e-mail afin de confirmer définitivement votre inscription (vous pouvez vous désinscrire à tout moment).

En vous remerciant de votre compréhension et de votre fidélité.

Partagez cette information avec un(e) proche ou un(e) ami(e)


« Par mon enseignement, je sou­haite vous donner des notions essentielles sur l’être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu’il doit faire avec les autres et avec l’univers, afin de boire aux sources de la vie divine. »

Un thème de méditation pour chaque jour de l'année.
Plusieurs volumes de pensées présentées avec index alphabétique.
Retrouvez l'œuvre de l'auteur dans nos collections de livres, CD et DVD,
ainsi que dans nos thématiques
Découvrez les thèmes majeurs abordés par l'auteur

Pensée du jeudi 25 mai 2017

la Sensibilité : être capable de s’ouvrir aux richesses du monde divin - Plus un être devient sensible

Plus un être devient sensible, plus il s’expose à souffrir de tout ce qu’il voit et entend autour de lui. Mais doit-il devenir insensible pour ne pas souffrir ? Non. Avec un raisonnement pareil, il deviendrait rapidement aussi dur qu’une pierre. Il ne faut pas avoir peur de souffrir, et c’est même là un domaine où la souffrance ne doit pas être tellement prise en considération. Même si on doit souffrir, il est préférable d’augmenter sa sensibilité, car c’est son degré de sensibilité qui détermine la grandeur, l’élévation d’un être humain. Il doit seulement éviter de confondre sensibilité et sensiblerie. Pour la science spirituelle, être sensible, c’est être capable de s’ouvrir de plus en plus à la splendeur et aux richesses du Ciel, de capter les merveilles du monde divin au point de ne plus tellement sentir la stupidité, la vulgarité et la méchanceté des humains. Les grands Maîtres et, au-dessus d’eux les Anges, les Archanges, ne souffrent pas de la laideur : ils ne la voient plus. Ils ne voient que la beauté et ils sont sans cesse dans la joie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov